INCONTOURNABLES DANS LA CAMPAGNE ELECTORALE : LES ASSOCIATIONS

La campagne électorale, véritable rendez-vous entre nantais, quelque soient leurs opinions politiques, doit nous permettre d’améliorer le bien être de tous.
Elu sans étiquette, j’ai toujours été considéré comme représentant de la société civile au sein du Conseil Municipal, ce que j’assume pleinement.
Issu du monde associatif, si dynamique à Nantes, je déploie toute mon énergie pour relayer les demandes ou les propositions qui en émanent.

En effet, véritable force de proposition, les associations et divers collectifs, sont très souvent à l’origine de l’amélioration de la vie quotidienne de nos concitoyens.
En général, apolitiques, elles font souvent preuve de clairvoyance, de réalisme et de compétence. Leur premier objectif est de travailler au bien commun, que ce soit dans les quartiers, dans les domaines culturels, sportifs, etc…

La grande majorité des associations attendent de la prochaine Municipalité, une plus grande écoute et surtout plus de concertation.
Dans cette période difficile, marquée par la crise, nous devons renforcer la cohésion sociale, ce qui passe tout naturellement par le dialogue avec le plus grand nombre possible de nos concitoyens, via les associations qui les regroupent.

Ainsi, entre autre, lorsque les riverains du centre-ville lancent un cri d’alarme sur les nuisances engendrées par le tapage nocturne, il doivent être écoutés. Il faut tout faire pour maintenir la mixité sociale dans le centre de Nantes et donc protéger la qualité de vie de ses habitants.
Les commerçants, très souvent regroupés au sein d’associations de quartier, doivent eux aussi être mis en mesure de faire entendre leur point de vue, car un centre-ville sans commerces individuels perdrait pratiquement toute son attractivité vis à vis des nantais comme de nos visiteurs. L’identité de Nantes repose, c’est évident, sur la diversité de notre tissu commercial.
Quand aux associations culturelles, elles déploient leurs activités dans tous les domaines de la création, elles attirent un public aux mutiples facettes. Sortir à Nantes rien n’est plus facile, grâce à elles.
Les associations sportives innombrables constituent un véritable moteur de l’intégration sociale. Et que serait la solidarité, sans tous ceux qui s’investissent dans les associations d’entre-aide ?

En période de crise économique et sociale, il faut savoir écouter ceux qui s’investissent au service de leurs concitoyens, d’autant plus que ceux ci sont de plus en plus réservés sur l’action de leurs élus, dont ils se sentent parfois bien éloignés.
Cette campagne devra tenter de combler cette distance funeste entre élus et électeurs.

Personnellement je consacrerai les prochains mois  à travailler avec tous ceux qui souhaitent une plus grande concertation entre la Mairie et les Nantais.